Cinq bonnes raisons d’acheter une cuisine pour enfants

Cinq bonnes raisons d’acheter une cuisine pour enfants
votes 8 - 3.9

acheter une cuisine pour enfants

Avoir consacré un site aux cuisines pour enfants peut paraître un peu curieux pour certains. Certains parents me comprendront probablement. Jouer avec ses enfants permet de redevenir un peu enfant soi-même, des constructions de LEGO aux feutres et crayons, l’esprit retourne en arrière et se remémore de lointains souvenirs, et on découvre qu’il n’a jamais perdu cette envie de jouer, malgré nos problèmes d’adultes qui nous l’encombrent quotidiennement.

Ce qui m’a le plus étonné est l’envie de ma fille de continuer à jouer tous les jours à la cuisine, en expérimentant de nouveaux plats et s’organisant avec les casseroles, les fourchettes, et tous les autres accessoires.
Pas un jour ne passe sans qu’elle ne me dise Papa, je veux jouer à cuisiner, et le jeu commence ! Comment lui dire non?

 

Je veux dresser 5 points, cinq vraies raisons pour lesquelles il vaut la peine d’acheter une cuisine pour enfants pour les y faire jouer:

1) C’est éducatif. Quand je joue avec elle, je lui apprends chaque jour de nouveaux mots et, bien qu’elle ne prononce pas correctement les mots jeu et jouet, la petite apprend vite autant les noms d’accessoires que ceux des fruits et légumes. On peut s’amuser en cuisine, je lui apprends les nombres, les couleurs ou le fait qu’il peut être dangereux de toucher le four.

2) C’est irremplaçable. Aucun jeu ne la rend aussi curieuse et infatigable. Elle y jouerait à l’infini. Il est probable que la seule chose qui la distraie en général soient les dessins animés à la télévision.
Pour le reste, tous les autres jeux passent en second plan, LEGO et feutres compris.

3) Le prix est accessible. Qu’on se le dise, je trouve le prix des cuisines pour enfants peu coûteux. Celles en bois dépassent les 70 Euros, mais qui se contente d’une cuisine baby peut dépenser moins de 40 Euros. Voire la possibilité de se la construire soi-même, en invitant ses enfants à participer à son coloriage et sa construction.

4) Cela garde les enfants loin de la vraie cuisinière. D’habitude je joue avec elle autour de 19h, heure à laquelle on se met à préparer le repas du soir. J’invente d’abord avec elle une recette et je l’aide à sa préparation dans sa cuisine baby. Ensuite, je l’invite à continuer les préparatifs. C’est le moment où elle peut jouer librement toute seule et où je lui dis : « Je viens manger avec toi dans pas longtemps! » ; je vais alors aux fourneaux et je cuisine, sans que cette coquine ne soit dans mes pattes en voulant toucher à tout.

5) Elle joue seule et en compagnie. La cuisine pour enfants s’adapte à toutes les situations. Elle peut jouer dans sa chambre seule ou avec des amies, qui y jouent aussi volontiers lors de leurs visites. Les sons émis les occupent autant qu’un jeu vidéo.

Si vous n’avez pas encore acheté une cuisine pour enfants, je vous invite à consacrer seulement 2 minutes à la page d’accueil de ce site pour comprendre laquelle choisir et où l’acheter.

 

 

Vous aimerez aussi...